Peut-on
abaisser les rejets de
CO2 sans altérer le bien-être
de la population ni entraîner
de dépenses inconsidérées ?







commander en ligne










Négatep

Pour réduire les émissions de CO2
de la France d'ici 2050-60

Collectif
sous la direction de Jean Louis Bobin
EAN 9791097174545
format 130 x 240  140 pages
15 graphiques ou tableaux et 7 schémas
prix public TTC 10 €
commander en ligne
Le texte
La hausse de la concentration des gaz à effet de serre dans l’atmosphère de notre planète fait planer la menace d’un sévère dérèglement climatique. Elle impose au système énergétique sa principale contrainte environnementale. Peuton abaisser les rejets de CO2 sans altérer le bienêtre de la population ni entraîner de dépenses inconsidérées ? telle est la question à laquelle se propose de répondre la démarche NégaTep, élaborée par des scientifiques et des ingénieurs membres de l’association Sauvons le Climat.
Compromis entre le souhaitable et le possible, NégaTep conduit progressivement, à l’horizon 20502060, à une réduction par un facteur supérieur à 4 des émissions de gaz à effet de serre dans notre pays, sans imposer de décroissance. Cette décarbonation concerne tous les secteurs de l’activité économique (hors agriculture) et s’accompagne d’un recours massif au vecteur électricité. La production électrique serait très majoritairement nucléaire complétée par une importante contribution de renouvelables et un reliquat de fossiles (gaz) voué à la disparition.
Ainsi serait menée à bien la contribution de la France à la réussite des nécessaires transitions écologique et énergétique.

L' auteur
Professeur émérite des universités. Ancien élève de l’École Polytechnique, Docteur ès Sciences, Chercheur au CEA, Professeur à l’université Pierre et Marie Curie, émérite depuis 2002.
Physicien, spécialiste des plasmas, de la Fusion thermonucléaire contrôlée et plus généralement des problèmes d’énergie en relation avec l’évolution de la société, à ce titre, il a été, de 2011 à 2016, président de la commission Energieenvironnement de la Société Française de Physique. Participant et parfois à l’initiative d’actions de promotion de la science : bars des sciences (dont celui du Salon du Livre qu’il avait lancé en 1999), expositions, expériences de démonstration (dont en 2005, une mesure de la vitesse de la lumière par laser entre l’Observatoire de Paris et la butte Montmartre).
En plus d’articles spécialisés ou de vulgarisation, il est auteur, coauteur ou coéditeur de nombreux d’ouvrages, traduits dans de nombreuses langues. Il a publié "Dialogues impertinents sur le climat" chez le même éditeur en 2020.